Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 08:32

... des nichons de cette fille (que je ne connais pas) qu'elle a osé montrer à la télé sur TF1... Voilà, par sa faute, j'ai cité cette chaîne de télévision sur mon blog, j'ai parlé d'une jolie fille juste parce qu'elle était jolie et qu'on devinait ses tétons, bref, je me suis fait avoir, je ne suis qu'un mâle qui réagit avec sa queue alors qu'il serait si simple de se rendre compte que ces nichons-là ne sont pas pour lui, comme tous les autres d'ailleurs... Morale : je suis rien qu'une bite sur pattes, comme tous les cons qui regardent la télévision...

 

Elle-assume-totalement-! portrait w674

 

Shy+NRJ+Music+Awards+2012+Red+Carpet+Arrivals+VDoRMA3ekq7l

 

Photos-NRJ-Music-Awards-2012-Shy-m-sa-robe-hyper-sexy-n-a-p

 

Muette Nuit qui de robe embrunie
Vêtis les cieux au mantel étoilé,
Ton noir chariot soit bien vite attelé,
Jà le Soleil sa carrière a fournie.

Avance-toi pour ma joie infinie :
Flore allant voir, je veux être voilé
De ton manteau ; pour mieux être celé,
Or que je vais lui faire compagnie.

Qui veut aimer doit aimer loyaument,
Et ses amours tenir secrètement.
Ce qui est dit bien souvent on regrette,

Comme jadis les sacrés Éleusins,
Le bon amant tient la chose secrète,
Un bon larron cèle ses larrecins.

 

Jean GODARD (1564-1630)

 

 

Repost 0
Published by jaidurevertropfort.over-blog.com - dans fuck
commenter cet article
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 14:01

405950 10150640784263714 591563713 11250620 1663754541 n

 

Repost 0
Published by jaidurevertropfort.over-blog.com - dans fuck
commenter cet article
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 08:03

Auprès de ce beau teint, le lys en noir se change,
Le lait est basané auprès de ce beau teint,
Du cygne la blancheur auprès de vous s'éteint
Et celle du papier où est votre louange.

Le sucre est blanc, et lorsqu'en la bouche on le range
Le goût plait, comme fait le lustre qui le peint.
Plus blanc est l'arsenic, mais c'est un lustre feint,
Car c'est mort, c'est poison à celui qui le mange.

Votre blanc en plaisir teint ma rouge douleur,
Soyez douce du goût, comme belle en couleur,
Que mon espoir ne soit démenti par l'épreuve,

Votre blanc ne soit point d'aconite noirci,
Car ce sera ma mort, belle, si je vous trouve
Aussi blanche que neige, et froide tout ainsi.

 

Théodore Agrippa d'AUBIGNÉ (1552-1630)

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

.

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

Black and White Photography

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

Black and White Photography

 

[ source : http://www.smashingmagazine.com/2008/06/09/beautiful-black-and-white-photography/ ]

 

Repost 0
Published by jaidurevertropfort.over-blog.com - dans fuck
commenter cet article
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 15:21

nandsfjhfe

 

nandsfs nnf

 

nanerfhs

 

nanfgzemphju

 

nanfmfm

 

nanfqhfhqfpefgq

 

nanfrhsfq

 

nanjù^jp

 

nanpfgjmn

 

nanp^jgs

 

nanprgjhfrg

 

nan^pzfgjpmjegw

 

nansezdvvc

 

nantxdym

 

nanùepzfgjzepj

 

nanzqdmhpuh

 

Repost 0
Published by jaidurevertropfort.over-blog.com - dans fuck
commenter cet article
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 09:35

Ce jour-là, j'étais absent de ma tête, hors de mon corps, je divaguais en moi, je papillonnais au dessus des toits. C'est à dire que j'étais là, sans l'être, j'étais las sous mon hêtre. Tu étais hélas lasse aussi à te prélasser sur ton matelas molletonné. Je n'ai pas compris ce qui a suivi. Je ne sais pas pourquoi je t'ai étouffé sous cet édredon, pourquoi j'ai serré ton cou, pourquoi j'ai appuyé sans jamais relâcher. On m'avait toujours dit : "Faut rien lâcher, petit !". Alors j'ai serré. Je voyais bien que tu n'étais pas bien, que tes yeux s'enfonçaient dans leur orbite, que ton visage se violaçait, que ta bouche cherchait de l'air. Je voyais bien tes petits pieds gigoter et ton ventre trembler. Je sentais bien tes petits mains tenter de se libérer pour me frapper les hanches et me rappeler à la raison. Mais j'étais bien à cet instant, à te regarder partir, à profiter de tes derniers regards, juste avant ceux qui deviennent hagards. J'étais bien, j'étais soulagé de me sentir vivant à ce point. Pourtant, un sentiment amer en bouche me prévenait déjà que cette impression de plénitude allait très vite s'estomper puis s'éteindre. Effectivement, c'est vité arrivé. A l'instant où tu as arrêté de te trémousser, quand à bout de souffle, tu as rendu les armes. Quand je t'ai senti glisser, à l'instant précis où je t'ai perdu...

 

10515 frenzy frenzy 10515 frenzy frenzy image film

 

Repost 0
Published by jaidurevertropfort.over-blog.com - dans fuck
commenter cet article
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 08:57

Une obsession : les seins des filles, parfois l'un des deux
Une manie ou un tic : sentir mes doigts en permanence
Un sujet tabou :
l'avenir
Un fantasme : la bouche des filles
Un aveu :
je t'aime (mais le répète pas)
Un regret :
Caroline, Montréal, 1996
Un remord :
trop réfléchir parfois
Un mensonge : je n'ai aimé que toi
Un délire :
Interail 1994
Une trahison :
parmi les choses de la vie
Un cauchemar :
je tombe dans le vide, je n'arrive pas à pousser le moindre cri et je ne m'écrase jamais au sol...
Une catastrophe :
ma vie professionnelle
Une dépendance :
le fromage au lait cru
Une humeur :
le mal-être récurrent
Un doute :
tous les jours
Une illusion :
l'amour éternel
Une vision ou un mirage :
toi, nue dans la neige avec une Edelweiss entre les dents...
Une chimère :
créer une revue à la con : "Litres & ratures"
Un coup de blues :
le dimanche soir
Une nostalgie :
pas de nostalgie
Une angoisse :
le temps qui passe sans voir assez les gens que j'aime
Une grosse frayeur :
Les Griffes de la Nuit     en 1985 au cinéma 
Une appréhension :
ne jamais se souvenir des gens du passé quand je les croise, de leur noms, reconnaître leurs têtes...
Une phobie :
avoir à rendre des comptes à des trous du cul
Un stress :
les absences et les disputes avec les gens que j'aime
Une psychose :
Hitchcock, 1960
Un grain de folie :
continuer à croire que je suis un ado...
Une pulsion :
tous les matins au réveil
Une rupture :
Christelle, 2009
Un traumatisme :
la remontée impromptue de souvenirs du passé qu'on croyait avoir oubliés...

 

ombre-d-un-doute-1943-26-g

  

Repost 0
Published by jaidurevertropfort.over-blog.com - dans fuck
commenter cet article
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 12:19

Parce que... c'est beau une fille la nuit.
Parce que... c'est avec toi que j'ai envie de me saouler.
Parce que... parfois c'est mieux de ne pas réfléchir.
Parce que... c'est tout réfléchi.

Parce que... tu me plais, et bien plus encore.
Parce que... c'est aujourd'hui, maintenant, tout de suite.
Parce que... la vie c'est fou mais ça va vite.
Parce que... you are the sunshine of my heart.

Parce que... ta peau sous mes doigts.
Parce que... tes rires et tes émois.
Parce que... tes sourires et tes colères.
Parce que... nos désaccords, parce que ton corps.

Parce que... j'ai pas choisi.
Parce que... tu es folle et j'adore ça.
Parce que... les brunes ne comptent pas pour des prunes.
Parce que... y'a pas photo.

Parce que... c'est si compliqué que ça en est simple.
Parce que... la vie nous appartient.
Parce que... j'ai envie de mater Two Lovers avec toi.
Parce que... dans tes petits bras je couche un chateau.

Parce que... j'ai voulu voir du beau ailleurs que sur ton corps.
Parce que... mes yeux sans repos doivent fouiller encore.
Parce que... je n'ai d'autre sommeil que dormir sur ton ventre.
Parce que... je n'ai d'autres folies que rentrer dans ton antre.

Parce que... il fait moins froid quand je suis avec toi.
Parce que... il y a tant de nuits solitaires qui me regardent.
Parce que... quand tu ris, je ris aussi.
Parce que... tu aimes tellement la vie, même si tu ne le sais pas.

 

Parce que... les tempêtes avec toi, c'est vachement mieux que sans.
Parce que... tu as beau avoir froid, tu me donnes chaud.
Parce que... j'ai envie de ton goût dans ton cou.
Parce que... demain est un autre jour et pis, c'est tout.

 

tumblr lxwawiVelF1qa8m3eo1 500 

 

 

Repost 0
Published by jaidurevertropfort.over-blog.com - dans fuck
commenter cet article
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 10:25


 
off-the-edge11

 

off-the-edge1

 

off-the-edge10

 

off-the-edge9

 

off-the-edge8

 

off-the-edge7

 

off-the-edge6

 

off-the-edge5

 

off-the-edge3

 

photos by  Dennis Maitland

(source : http://www.fubiz.net/2012/01/23/off-the-edge/)

 

Repost 0
Published by jaidurevertropfort.over-blog.com - dans fuck
commenter cet article
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 08:19

Dans l'immédiat, je n'envie rien d'autre

Dans l'immédiat, je ne souhaite que le néant

Dans l'immédiat, j'esquive les inepties

Dans l'immédiat, restons désinvolte

N'ayons l'air de rien...

 

398764 190331904397443 100002619046375 309718 460557378 n 

 

 

Repost 0
Published by jaidurevertropfort.over-blog.com - dans fuck
commenter cet article
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 19:57

Et finalement, finalement, at last et comme tout le monde à un moment, Etta James a tiré sa dernière révérence...

 

Mais dans quel Etta était-elle ? Elle gère son Etta. Disons que son état est critique mais pas pire que le notre. Je suppose qu'elle se situe dans un Etta second, voire gazeux. Son Etta de fatigue extrême l'a conduit à se reposer à tout jamais. Disons qu'elle se trouve dans un Etta d'arrestation et qu'elle n'est plus en Etta de fonctionner...

Et pour ceux qui ne l'aimait pas, elle est à présent hors d'Etta de nuir et que son état de grâce est derrière elle...

C'est la vie qui l'a mise dans un sale Etta.

Quand j'écoutais, ça me mettait dans tous mes Etta.

On la remercie tout de même pour ses valeureux Etta de service au bénéfice de la cause musicale.

Dans quel Etta d'Amérique est-elle née ? Je ne sais plus mais je peux te dire que c'était dans un Etta uni.

Elle n'a jamais aimé l'Etta de conneries qu'on a pu raconter sur elle et son profil de porcinet tonkinois.

Cette fille avait un Etta d'esprit fort qui s'intéressait à l'Etta du monde.

Des mecs, elle en a connu d'Etta. Elle privilégiait les Etta longs. Je crois bien qu'elle en a claqué un, un jour, mais elle était en Etta de légitime défense.

Etta gueule, tu comptes la fermer ? Etta soeur, elle bat le beurre ?

Pour sa succession, le notaire procédera à l'examen de ses biens, de sa maison en faisant un Etta des lieux.

A présent, elle se repose mais son souvenir restera en l'Etta...

 

3122FAGXP7L

 

Etta james

 

Repost 0
Published by jaidurevertropfort.over-blog.com - dans fuck
commenter cet article

Présentation

  • : Sans blog !?!
  • Sans blog !?!
  • : Une quintessence de futilité ambiante avec des reminiscences variables de secousses telluriques, atmosphériques, éthyliques...
  • Contact

Recherche

Liens