Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 17:14

Pleine lune – Luna Park – Mes états d'âme Eric – Luna raison, l'autre tort – Fais nous voir ta lune – On a marché sur la Lune – J'hallucine – Objectif Luna – Walking on the moon – La lunette des chiottes – L'une et l'autre me plaisent bien – Faire des plans sur la comète – alunissage – Luna tique – J'aime regarder tes lunes au soleil – Ne me demande pas la lune ! - Reportages à la une – Luna était mal lunée – Je suis dans la lune – une lune de miel à Moon City – Je suis tombé de la lune à cette nouvelle hallucinante – vous reprendez bien un ptit muscat de Lunel – la nouvelle lune – une demie-lune – Dark side of the Moon – un serpent lunatique à lunettes – J'irai décrocher la lune si tu me le demandais – celui qui n'as pas lu, n'as pas vu – La lune dans le caniveau – Défonce moi la lune – femmes à lunettes – L'une hiver – L'une est ville – Et la lune est si blonde que ce soir dansent les ombres du monde – Ô clair de la Lune, Mona mit Pierrot – Lune froide – les p'tits bites – un poisson lune – Luna Papa – Lune ère parmi les ombres – Lune & Dick – Lunification – Sherry Moon – Honeymoon – Bigas Luna – Luna Nymité – Lunes de fiel – L'événement le plus important depuis que l'homme a marché sur la Lune - That's one small step for [a] man, one giant leap for mankind  - Luna Fatale – Cult of Luna.

 

voluptueuse

 

 

Repost 0
Published by jaidurevertropfort.over-blog.com - dans fuck
commenter cet article
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 17:01

Elle roucoulait.

Je la voyais.

Elle baragouinait dans un bar de lesbiennes.

Elle me faisait bander mais elle n'en savait rien.

C'était un ange perdu convoité par tous les regards.

Et le mien, de chien battu, n'arriverait jamais à intercepter son attention.

Ses jambes blanches, je les voulais.

Rien que pour moi, rien qu'un instant, rien qu'une nuit.

J'avais envie qu'elle me sourit à moi, juste à moi, avec personne autour.

Pour que je sois sûr que ce soit bien à moi!

Je la voyais flirter avec des étudiants chapeautés.

Que pouvais-je faire?

Je n'étais pas armé. J'étais alarmé.

De la savoir s'abandonner avec ses faux hommes.

Et ne de même pas savoir que j'existe.

Je lui aurai tout donner sans rien demander en retour.

Enfin si. Une présence, un intérêt, l'odeur de son parfum, le galbe de ses seins.

Je la buvais. Sa vue féline m'ennivrait.

Je l'imaginais retirer sa culotte et la lancer contre moi en riant.

Je la voulais.

Je lui volerai un peu de sa jeunesse et quelques cris dans la nuit.

J'aurai aimé lui hurler là, à la face du monde.

Devant tous, au milieu de ce pub.

Me reprenant tout juste, je me disais que c'était la meilleure façon pour ne jamais l'avoir.

J'avais raison.

Je savais bien que j'avais raison.

Et puis ce grand con est entré dans la brasserie.

Je l'ai tout de suite reconnu derrière sa mèche de pédé.

En quatre pas, il avait rejoint la dulcinée.

Il s'était vulgairement appuyé sur sa cuisse pour lui poser un baiser sur le front.

Il souriait bêtement comme tous ces types font pour avoir une contenance à la con.

Je la fixais.

Son regard s'est posé dans le mien.

Il s'est arrêté sur moi, elle ne détournait pas.

Je ne savais que faire.

Elle me fixait tendrement.

Je me suis mis à sangloter.

Surprise, elle s'est approchée.

Son grand con buvait sa pinte avec les autres.

Il ne l'avait pas vu s'éloigner.

Elle me demanda si ça allait.

Je lui répondu que oui, que maintenant ça allait.

Et que j'étais le plus heureux des hommes.

Que c'était pas tous les soirs qu'un ange venait s'asseoir à ma table.

Elle a pris ma main.

J'en tremblais.

Elle l'a posé sur son sein ou son coeur, je ne sais pas.

Je ne voulais surtout pas la contrarier.

Son regard avait changé. Il était devenu énorme et affectueux.

J'ai treize ans me dit-elle.

Moi aussi, j'ai treize ans.

J'ai très envie de vous...

 

 

Repost 0
Published by jaidurevertropfort.over-blog.com - dans fuck
commenter cet article
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 16:55

7h32: je viens d'ouvrir un oeil

7h35: je me branle en pensant à Scarlett Johannsson en maillot de bain rouge
7h37: je tends la main vers le paquet de Kleenex
7h39: j'enfile les mêmes chaussettes que la veille
7h42: j'urine assis car je suis pas assez réveillé pour assurer la lunette
7h48: j'allume mon pc
7h49: je mange mon yaourt au bifidus
7h52: je me connecte
7h52: je n'ai aucun message
7h53: j'avale ma première gorgée d'Earl Grey à la bergamote
7h54: je reçois mon premier message sur msn : « Uhu, tutu, foufou, coucou, uhuhuhu! »
8h01: j'écris mon blog du jour sur la fin annoncée du monokini
8h34: je me brosse les dents
8h53: « Coucou toi, t'es là? »
11h17: je prends enfin ma douche, ça fait 3heures que je la repousse
11h42: je coupe des oignons rouges
12h23: j'en suis à ma troisième Suze
12h40: je regarde les questions de la finale dans le jeu de Nagui sur France 2
12h52: « Vous n'avez aucun message »
13h27: je me mets au lit pour faire une sieste
13h29: je me tripote en pensant à la scène entre Naomi Watts et Laura Elena Harring dans Mullholand Drive
13h32: putain, y'a plus de Kleenex
13h33: je sacrifie mon tee-shirt « Ghinzu »
13h47: je ferme les lacets de mes Converse grises
13h53: il fait chaud au dehors
14h01: je suis au rayon « rafraîchissements » de Norma
14h05: je suis dans la queue à la caisse
14h23: je suis toujours dans la file d'attente
15h48: je m'emmerde devant mon ordi
15h59: je lis Paris-Match aux chiottes
18h00: je me prépare une tomates-mozzarella
19h09: je me confectionne un Cuba Libre avec une tranche de citron vert
20h03: c'est le début de « On refait le match » sur RTL
20h09: il est vraiment trop con ce Gilles Verdez
21h56: sms de Cathy « Putain, t'es où? »
21h56: je ne connais aucune Cathy
22h43: je fume une clope à la fenêtre en écoutant « Je suis un soir d'été »
23h15: ma bouteille de rhum est déjà vide
23h22: je me tire sur la nouille en rêvant à Rosario Dawson.
23h27: Putain, je l'ai foutu où le tee-shirt de Ghinzu?
23h42: Rrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

Comme il fallait s'y attendre, c'était vraiment très intéressant...
 
hostingpics.net


Repost 0
Published by jaidurevertropfort.over-blog.com - dans fuck
commenter cet article
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 16:46
Oh yes!
Oh come on!
Oh i can feel you!
Oh yeah!
Oh that's good!
Oh my god!
Oh come on again!
Oh Jesus!
Oh you're so hard!
Oh come in me!
Oh yeah!
Oh that's great!
Oh yeah, come on!
Oh yes, fuck me!
Oh yeah, faster!
Oh my god!
Oh i'm coming!
Oh that's so good!
Oh no!
Oooh!
Oh yeah!
Oooooooooooooooooooooh!
Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah!!!
Oh my god...

 

image 9bjlpub

 

Repost 0
Published by jaidurevertropfort.over-blog.com - dans fuck
commenter cet article
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 16:40

Mes excès sont dans mes bagages.


Je suis excessif. Je l'ai toujours été. Trop timide par le passé, trop direct à présent. Je bois trop. Je mange trop. Je hais, je méprise, j'exècre de trop. Je m'énerve trop vite surtout avec les gens que je connais. Je suis trop franc, trop direct, trop cassant souvent. J'en demande trop. Trop de présence, trop d'attentions, trop d'amour d'un coup... et puis plus rien. Nada. Fini. Plus rien. Je pense trop. Tout le temps. J'imagine trop de choses. Quand je fume, je fume vingt clopes dans la soirée puis plus rien. Quand je fais l'amour, c'est pendant des nuits entières puis plus pendant des mois. Quand je n'aime plus quelqu'un, c'est à tout jamais. Je suis une salope de rancunière, excessive et détestable. Je méprise avec excès et tombe sous le charme avec trop d'entrain. Je suis trop méfiant ou trop naïf. Trop généreux ou pas du tout. Trop bête ou trop méchant. Et j'aime de plus en plus ça. J'ai souffert les années où je ne disais pas les choses aux gens. Maintenant je leur dis si je les aime ou les emmerde, ou je leur fait comprendre tout du moins. Je dors trop ou pas assez mais jamais comme il faudrait que je dorme. Je suis toujours en décalage. Totalement désociabilisé le garçon. Y'a des choses que j'ai arrêté: les trop de concerts, de soirées, de bistrots. Je passe trop de temps sur internet. Pourtant on y rencontre trop peu de gens qui méritent d'être rencontré, écouté, aimé. J'attends trop longtemps des réponses parfois à ma vie. J'aime plus sur un coup de dés puis je redeviens dingo sur un sourire. Je me prends la tête avec une bonne amie en deux secondes et je mets des mois à revenir vers elle, ou inversement. Je ne mens pas assez. Je ne sais pas tricher.

Je n'ai jamais fait d'excès de vitesse...


Upload images
Repost 0
Published by jaidurevertropfort.over-blog.com - dans fuck
commenter cet article
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 16:26
image 5s
Repost 0
Published by jaidurevertropfort.over-blog.com - dans fuck
commenter cet article
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 16:17

Les miroirs ne renvoient jamais le reflet qu'on voudrait y voir...

 

image 12fk

 

Repost 0
Published by jaidurevertropfort.over-blog.com - dans fuck
commenter cet article
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 16:04

I hate me to love you so...

Je me déteste de t'avoir tant aimer, sot que je suis...

I love you to hate me so...

C'est vrai que je ne mérite pas ton sceau...

I hate me to love you so...

Je cède la place, j'arrête tous mes assaults...

I love you to hate me so...

Dans ma gueule, balance moi ton seau...

 

image 6j;chvc

 

Repost 0
Published by jaidurevertropfort.over-blog.com - dans fuck
commenter cet article

Présentation

  • : Sans blog !?!
  • Sans blog !?!
  • : Une quintessence de futilité ambiante avec des reminiscences variables de secousses telluriques, atmosphériques, éthyliques...
  • Contact

Recherche

Liens